mercredi 6 mai 2015

J - 40 / Salon du Bourget 2015 - mercredi 6 mai


Deux événements importants ont eu lieu ces 5 et 6 mai...

Tout d'abord, Space X a réussi son premier test de sauvetage de sa capsule Dragon, ce mercredi 6 mai
Cette étape est essentielle dans la suite de l'avancée du programme Dragon 2 de SpaceX qui doit à terme être un des vaisseaux devant amener les astronautes à la Station Spatiale Internationale - terme annoncé pour 2017 pour le premier vol habité de cette nouvelle capsule.
Le test doit permettre de valider le système de sauvetage de la capsule habitée en cas de problème du lanceur sur son pad (le fameux ''Pad Abort''). 

Après, avoir testé hier, mardi 5 mai, les huit petits réacteurs SuperDraco lors d'une mise à feu statique, c'est donc ce matin, heure de Cape Canaveral, que le test grandeur nature a eu lieu.
(test de mise à feu du mardi 5 mai)
Installée sur une plateforme spéciale sur le LC-40, la capsule s'est arrachée du sol après la mise à feu de ses SuperDraco, qui ont quand même une poussée de 7 000 kg chacun environ, avec une accélération de 0 à 100 km/h en 1 seconde ! La durée de la mise à feu a duré 6 secondes. La capsule est ''libérée'' / sera ''libérée" du lanceur avec son module de service (trunk) qui se sépare pendant la montée après l'éjection d'urgence.

La capsule arrive au-dessus de l'Océan Atlantique (on n'oublie pas que les pad de tirs de Cape Canaveral sont au pied de l'océan ;-) ) et les trois parachutes s'ouvrent correctement. La capsule semble quand même ballottée dans cette phase critique qu'est le retournement, mais apparemment, d'après SpaceX, les astronautes s'ils étaient à l'intérieur ne prendraient pas plus de 4-5 g. La capsule amerrit normalement. Entre la  mise à feu et l'amerrissage, à peine deux minutes se seront écoulées.

Ah, si SpaceX était au Salon cette année ... ;-)

Crédit : SpaceX et NASATV
(L'intérieur de la capsule bardée de capteurs et d'un mannequin)



L'autre nouvelle importante est la première campagne scientifique du nouvel avion Zero G de Novespace, qui s'est déroulée depuis Bordeaux-Mérignac, ce mardi 5 mai. Un nouvel A310 remplace le vénérable A300 qui prend sa retraite. L'appareil sera normalement présenté lors du Salon.
L'A300 a donc pris sa retraite en octobre 2014 après 17 années de bons et loyaux services et effectué 13 183 paraboles. Il est actuellement au Musée de l'Air de Cologne en Allemagne.
Il avait été un temps envisagé un Airbus A380 comme successeur (un de ceux des tests de qualification), et des essais de vols paraboliques même effectués avec succès (Philippe Perrin était un des pilotes de ces tests), mais finalement, le choix de l'A310 a prévalu. Bien que plus petit en taille, il offre un volume de travail à l'intérieur équivalent à son prédécesseur, mais surtout une autonomie de vol qui passe de 5 h à 13 h - bien pratique pour aller à l'étranger par exemple.

Ce nouvel A310 est un ancien appareil de la flotte gouvernementale de l'Armée de l'Air allemande, la Luftwaffe. Baptisé ''Konrad Adenauer'', il a transporté plusieurs personnalités allemandes dont Angela Merckel en tant qu'avion officiel.
C'est le 18 mars dernier qu'il a été présenté sous ses nouvelles couleurs (et oui, la livrée à un petit peu changée, elle est moins colorée) à Hambourg avant de rejoindre Bordeaux.

Il porte maintenant l'immatriculation F-WNOV (Novespace ? ;-) )
Novespace l'a acheté pour environ 10 millions d'euros et sa durée opérationnelle est estimée à une vingtaine d'années.

Cette première campagne a emporté 40 scientifiques sélectionnés par le CNES, l'ESA ou la DLR, ainsi que quelques médias.
31 paraboles ont été effectuées.
Reportage dans les jours qui arrivent.

Depuis 2013, les vols Zero G sont ouverts au grand public via AirZeroG (www.airzerog.com) une filiale de Novespace et de son partenaire Avico. Cette année, six vols grand public sont annoncés - le prochain est annoncé le 17 juin depuis Bordeaux-Mérignac.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire